Posts Tagged ‘XXe’

h1

Préhistoire, notre biographie

10 décembre 2011

Ou « comment les préhistoriens reconstituent le passé de l’Homo sapiens. »
Le livre de Colin Renfrew nous présente un tableau passionnant de l’état des connaissances dans ce domaine.

Dans la première partie, l’auteur décrit l’apparition de l’idée de « préhistoire » en 1859 et le développement de la discipline scientifique jusqu’à la fin du XXe siècle. La percée cruciale moderne viendra avec la technique de datation au carbone 14 permettant d’établir clairement les chronologies locales.
Dans la seconde partie, Colin Renfrew se penche sur les apports offerts par les recherches sur l’ADN et le développement de l’archéologie cognitive qui permettrait de comprendre le « paradoxe de la connaissance ».

La lecture est passionnante et relativement aisée, mais la densité d’informations est telle que ce livre est destiné aux lecteurs les plus motivés.

 Préhistoire, notre biographie
Colin Renfrew
L’école des loisirs, Médium documents
272 pages, mars 2011

Publicités
h1

Mourir pour un crapaud

24 octobre 2011

New Internationalist magazine

Comment un simple petit crapaud est-il devenu le héros d’une violente controverse scientifique qui dura plus de quinze ans, se solda par un suicide et soulève aujourd’hui de nouvelles questions ? C’est ce que Catherine Bousquet entreprant de nous raconter, à la façon d’un duel entre savants.

D’un côté, Bateson, un scientifique britannique, farouche darwinien, conteste toute possibilité d’hérédité des caractères acquis. De l’autre côté, Kammerer, biologiste autrichien, prétend avoir observé une hérédité de ce type chez des batraciens. Après un long et terrible débat intellectuel entre les deux hommes, c’est un Américain, G. K. Noble, qui prouve qu’il y a eu fraude. Coup de grâce, Kammerer se suicide.
Mais l’affaire n’est pas si simple. Une fois la fraude révélée, Catherine Bousquet soulève d’autres énigmes. Questionnement sur la supercherie : qui trafiqua le crapaud ? quand ? pourquoi ? et sur les mobiles du suicide…
Mais surtout, l’auteur présente les limites de l’interprétation scientifique. Il est probable en effet, qu’à cette époque, Kammerer et ses adversaires se soient tous trompés ; ils n’ont pas pu comprendre les phénomènes observés que l’on peut aujourd’hui apparenter à des mécanismes épigénétiques.

Mourir pour un crapaud  
Catherine Bousquet          
Le Pommier, Romans & Plus, 132 pages, mars 2011

h1

Quel est l’âge de la Terre?

2 octobre 2011

La réponse à la question est donnée d’emblée : la Terre a 4,5 milliards d’années.
Ce que nous apprend ce livre c’est comment on est parvenu à cette valeur.
L’âge de la Terre est devenue une question scientifique au XVII-XVIIIe siècle. Auparavant, la Bible offrait un moyen bien commode de dater l’origine du monde : il suffisait de remonter le temps en comptant les générations qui se sont succédé.
Jacques Treiner nous raconte comment les scientifiques vont contredire les mythes en cherchant des chronomètres dans la nature comme le calcul du refroidissement de la Terre ou l’origine de l’énergie solaire, objet de controverse entre Kelvin et Darwin. Et les querelles de scientifiques ne prendront fin qu’avec la découverte de la radioctivité approuvée comme étant le bon chronomètre.

Quel est l’âge de la Terre?
Jacques Treiner
Éditions Le Pommier, Les petites pommes du savoir
64 pages, septembre 2011

h1

Marie Curie, une femme de science

17 septembre 2011

Après Pasteur, une nouvelle biographie de savant dans la collection L’Histoire en images, celle de Marie Curie. C’est une nouvelle fois l’exemplarité d’un parcours scientifique qui est mis en avant. Ce récit rigoureux mêle découvertes scientifiques et combats contre les préjugés de son époque.

Cet album présente le même déroulé et les mêmes anecdotes que la biographie romancée Marie Curie de Xavier-Laurent Petit (l’école des loisirs-2005). Mais le style de Xavier-Laurent Petit est beaucoup plus agréable à lire : le lecteur, immergé dans l’époque, suit les découvertes de Marie Curie à ses côtés.
Ici, si les illustrations nous plongent d’emblée à l’époque des découvertes sur la radioactivité, le texte est plus distancié. On regarde davantage cette biographie qu’on ne la vit.

Marie Curie, une femme de science
Françoise Grard, illustrateur : Emmanuel Cerisier
Gulf Stream, L’Histoire en images, 50 pages, septembre 2011

h1

L’Espace à petits pas

19 juin 2011

Comment va-t-on dans l’espace ? Et sur la Lune ? Et sur Mars ? Comment vit-on à bord d’une station spatiale ? Qu’est-ce qu’il y a au-delà de notre système solaire ? À quoi ça sert d’envoyer des satellites ?
L’espace à petits pas
répond à ces questions en retraçant l’histoire de la conquête spatiale, du lancement des premières fusées, à l’homme sur la Lune. Le récit se poursuit avec la vie à bord d’une station spatiale, puis l’exploration du système solaire grâce aux sondes spatiales et la recherche d’exoplanètes. Il aborde l’éventualité d’une mission habitée sur Mars et les applications des images satellites.

Chaque thème est développé sur une double page illustrée de dessins humoristiques. On découvre ainsi de façon très simple l’épopée spatiale, son histoire, son actualité, mais aussi les grands défis de demain. La collection à petits pas, comment dirait Armstrong « un grand pas pour l’humanité » !

L’Espace à petits pas
Christophe Chaffardon, illustrations de Laurent Kling
Actes sud junior, à petits pas, 64 pages, février 2011

h1

Les Illuminations d’Albert Einstein

13 mai 2011

Knödel, lanceur de nain et buveurs de bière ont rendez-vous à la Foire de Munich pour nous expliquer la découverte par Albert Einstein de la théorie de la relativité.

Le récit part d’un fait concret et propose une vraie trame narrative : le jeune Albert Einstein doit illuminer toute une baraque foraine (d’une longueur de 300 000 km) à 10h00 précise. Un décalage d’une seconde, et c’est la catastrophe. De montagnes russes en manège de chaises volantes, le jeune Albert nous entraîne dans un voyage délirant dans l’espoir de rattraper la vitesse de la lumière !

Un récit rocambolesque qui nous laisse entrevoir que la perception de l’espace et du temps n’est pas aussi simple qu’on le croit.

Les Illuminations d’Albert Einstein
Frédéric Morlot, illustration Anne-Margot Ramstein
Les Petits Platons, 64 pages, avril 2011

h1

Marie Curie

2 avril 2011

Dans cette biographie de Marie Curie, Xavier-Laurent Petit nous raconte avant tout une histoire : celle d’une femme passionnée de science, acharnée dans ses recherches qui la mèneront grâce à la découverte du radium à l’obtention de deux prix Nobel.

Le récit nous transporte dans l’ambiance de l’époque : l’enfance de Mania Sklodowski en Pologne sous domination russe ; ses études à la Sorbonne à la fin du XIXe siècle, sa rencontre avec Pierre Curie et puis, les découvertes de Röntgen et Becquerel qui inciteront Marie Curie à développer ses recherches autour de la radioactivité.
Première femme à obtenir un doctorat de physique, à recevoir le prix Nobel de physique (avec Henri Becquerel et Pierre Curie) puis le prix Nobel de chimie, le récit développe aussi la place de la femme dans l’enseignement et la recherche.
L’histoire se poursuit avec l’engagement de Marie Curie lors de la guerre de 14-18, avec les voitures radiologiques et après-guerre avec le développement de l’Institut du Radium et les applications médicales de la radioactivité.
Une vie passionnante, raconté avec émotion par Xavier-Laurent Petit.

Un cahier photos illustre la vie de Marie Curie, et en fin d’ouvrage, quelques pages présentent ce qu’ont permis ses découvertes.

Marie Curie
Xavier-Laurent Petit
L’École des loisirs, Belles vies, 112 pages, mars 2005