Posts Tagged ‘Philosophie’

h1

Les Illuminations d’Albert Einstein

13 mai 2011

Knödel, lanceur de nain et buveurs de bière ont rendez-vous à la Foire de Munich pour nous expliquer la découverte par Albert Einstein de la théorie de la relativité.

Le récit part d’un fait concret et propose une vraie trame narrative : le jeune Albert Einstein doit illuminer toute une baraque foraine (d’une longueur de 300 000 km) à 10h00 précise. Un décalage d’une seconde, et c’est la catastrophe. De montagnes russes en manège de chaises volantes, le jeune Albert nous entraîne dans un voyage délirant dans l’espoir de rattraper la vitesse de la lumière !

Un récit rocambolesque qui nous laisse entrevoir que la perception de l’espace et du temps n’est pas aussi simple qu’on le croit.

Les Illuminations d’Albert Einstein
Frédéric Morlot, illustration Anne-Margot Ramstein
Les Petits Platons, 64 pages, avril 2011

h1

Regarder le paysage

3 novembre 2010

Vous croyez que le paysage existe, là, devant vos yeux ? Eh non. Le paysage, c’est une façon d’appréhender l’espace qui nous entoure, une façon qui s’apprend.

Car c’est avec des images que nous avons appris à voir le paysage. D’abord avec les peintures de la Renaissance où s’inventa la perspective, technique de représentation de l’espace et nommée paysage. Puis, le mot paysage devient à la fois la peinture d’un territoire et le territoire lui-même. Le romantisme puis la révolution industrielle vont exacerber la nature dans sa démesure mais aussi dans ses détails les plus modestes conduisant à une conscience de la précarité du monde.

Jusqu’à aujourd’hui, où la photographie et le cinéma nous montrent la Terre toute entière et nous proposent une collection de paysages qui modifie la perception de notre environnement. Mais il est temps d’apprendre à voir différemment !

Regarder le paysage
Claude Eveno, illustré par Aurore Callias
Gallimard jeunesse, Chouette! Penser, 64 pages, 2006

h1

C’est quoi la nature ?

3 novembre 2010

Des mosaïques romaines à la peinture romantique, de l’impressionnisme au land art, les représentations de la nature dans l’art sont nombreuses. Poètes et artistes illustrent sa force et sa beauté mais aussi sa fragilité.

Grâce au choix judicieux des œuvres d’art, on comprend combien notre regard sur la nature s’est modifié au cours des siècles. Objet de culte ou de contemplation, objet d’études scientifiques, aujourd’hui en danger, des artistes contemporains proposent un nouveau rapport à la nature.

Dans cet album, c’est bien d’une prise de conscience des relations entre l’homme et la nature dont il est question.

C’est quoi la nature ? 
Héliane Bernard et Alexandre Faure
Milan Jeunesse, Phil’art, 48 pages, 2010.