Posts Tagged ‘Pasteur’

h1

Louis Pasteur

15 juin 2011

Pasteur a inventé le vaccin contre la rage. Mais pas seulement. Dans cet album, l’auteure raconte de façon précise toutes les découvertes du savant, mais pas uniquement d’un point de vue scientifique.
Le récit débute par l’enfance de Louis et son engouement pour les études, ses premières expériences en cristallographie puis toutes les découvertes qui feront de lui un des plus grands savants. L’accent est mis sur l’aspect humaniste de Pasteur (une histoire de courage et de persévérance, mais aussi de solidarité et d’amour de l’humanité). Toutes ses découvertes sont un progrès concret pour ses contemporains : les brasseurs et les vignerons bénéficient des études sur la fermentation, les éleveurs sauvent leurs troupeaux grâce aux vaccins, les médecins et les chirurgiens limitent les contagions avec l’aseptie ; et chacun peut bénéficier du vaccin antirabique.

Cet album qui -dans sa préface- a pour ambition d’inciter les jeunes à suivre les pas de Pasteur n’est pour cela pas assez narratif. Le choix d’un récit à la troisième personne et la quasi-absence de dialogues rendent cette biographie très factuelle. Difficile dans ce cas de s’identifier au personnage décrit, ou même de prendre sa vie pour modèle.

 

Louis Pasteur
Sophie Humann, illustration Vincent Dutrait
Gulf Stream, L’Histoire en images, 64 pages, mai 2011

h1

Pasteur – voir l’invisible

5 juillet 2010

Pasteur, à l’occasion de ses 70 ans, se remémore sa vie.
De son enfance à Arbois, Louis est propulsé à l’École normale de Paris. À l’époque de la révolution, il étudie la chimie, passe son agrégation et devient professeur d’université (à Strasbourg puis à Lille). Il se marie et revient à Paris en tant qu’administrateur de l’École normale.
Il poursuit ses expériences et après avoir résolu les problèmes de fermentation, émet l’hypothèse que les micro-organismes responsables de la fermentation sont dus à des germes. Au bout de six années, il présente sa découverte à la Sorbonne : les animalcules ne sont pas dus à la génération spontanée.
Pasteur devient célèbre et est sollicité de toutes parts. Il constitue une équipe de chercheurs pour travailler sur l’idée de Koch, médecin allemand, à la mise en évidence des microbes. Il met au point le principe de la vaccination sur les animaux. Grâce à ces nombreuses expérimentations, le Dr Granger vaccinera Joseph Meister, un jeune alsacien, mordu par un chien enragé.
En 1888, l’Institut Pasteur est créé pour fabriquer des vaccins et vacciner.

Le récit mentionne la controverse avec Pouchet et évoque quelques autres savants ayant pensé avant Pasteur à ses découvertes : Robert Koch (bactériologie) ou Edward Jenner (vaccination). L’auteure parle de « Pasteur et son équipe » et mentionne ses collaborateurs : Chamberland, Toussaint, Roux.
Mais au final, les découvertes des microbes, de la fermention, de la vaccination… feront de Pasteur seul un héros national.

Pasteur – voir l’invisible
Elisabeth Laureau-Daull et Aude Samama
Seuil jeunesse, Coup de génie, 2007