Posts Tagged ‘Documentaire’

h1

Seuls dans l’immensité du cosmos ?

20 septembre 2011

Malgré les milliards de milliards d’étoiles de l’Univers, il faut bien en convenir, pour l’instant les extraterrestres viennent surtout d’Hollywood ! Et ce n’est pas faute d’avoir cherché dans tout le ciel la preuve que la vie existe ailleurs que sur la Terre.

En douze chapitres, cet album relate l’histoire de la recherche d’autres vies depuis l’Antiquité jusqu’à aujourd’hui. Car l’immensité du Cosmos et les conditions d’apparition de la vie sur Terre laissent à penser aux astronomes que la vie a pu s’installer sur d’autres planètes.
Après avoir expliqué comment la vie s’est développée, les auteurs abordent la possibilité de vie sur Mars, les ovnis, les extraterrestres imaginés, et pour finir les planètes extrasolaires.

Tout est passé en revue au fil de doubles pages : à gauche, un texte informatif, illustrée de photos légendées et d’un dessin humoristique ; à droite, une photo pleine page. En fin d’ouvrage, un lexique définit les termes les plus difficiles.
Ah, au moins on n’est pas seul quand on lit Les Savoirs juniors.

Seuls dans l’immensité du cosmos ?
Alain Doressoundiram, Régis Le Cocguen,  ®obin
Belin, Les Savoirs junior, 40 pages, mars 2011

h1

L’Espace à petits pas

19 juin 2011

Comment va-t-on dans l’espace ? Et sur la Lune ? Et sur Mars ? Comment vit-on à bord d’une station spatiale ? Qu’est-ce qu’il y a au-delà de notre système solaire ? À quoi ça sert d’envoyer des satellites ?
L’espace à petits pas
répond à ces questions en retraçant l’histoire de la conquête spatiale, du lancement des premières fusées, à l’homme sur la Lune. Le récit se poursuit avec la vie à bord d’une station spatiale, puis l’exploration du système solaire grâce aux sondes spatiales et la recherche d’exoplanètes. Il aborde l’éventualité d’une mission habitée sur Mars et les applications des images satellites.

Chaque thème est développé sur une double page illustrée de dessins humoristiques. On découvre ainsi de façon très simple l’épopée spatiale, son histoire, son actualité, mais aussi les grands défis de demain. La collection à petits pas, comment dirait Armstrong « un grand pas pour l’humanité » !

L’Espace à petits pas
Christophe Chaffardon, illustrations de Laurent Kling
Actes sud junior, à petits pas, 64 pages, février 2011

h1

Grand livre des sciences et inventions indiennes

3 mai 2011

 

Le premier album de cette collection (Le grand livre des sciences et inventions arabes) reliait cinq villes de l’empire musulman à un savant : Al-Khwarizmi, Al-Hazen, Avicenne, Al-Idrisi, Ibn al Shatir (mathématiques, physique, médecine, géographie, astronomie).
Le deuxième (Le grand livre des sciences et inventions chinoises) s’intéressait moins à la science qu’aux inventions découvertes par la civilisation chinoise.

Le troisième (Le grand livre des sciences et inventions indiennes) met à nouveau en avant les sciences et les apports spécifiques de l’Inde à l’Occident dans trois domaines : les mathématiques, l’astronomie et la médecine.
Le texte est agréable et bien qu’il s’agisse d’un documentaire, il est très narratif. Les illustrations (images séquentielles et scènes d’ambiance) sont quant à elles très descriptives.

Le grand livre des sciences et inventions indiennes
Samir Senoussi, Jérôme Petit
illustrations d’Emmanuel Cerisier
Bayard Jeunesse, 72 pages, avril 2011


L
e grand livre des sciences et inventions chinoises
Jean-Michel Billioud, Danielle Elisseeff
illustrations d’Emmanuel Cerisier
Bayard Jeunesse, 72 pages, 2009

Le grand livre des sciences et inventions arabes
Ahmed Djebbar / Anne Blanchard
illustration d’Emmanuel Cerisier
Bayard Jeunesse, 72 pages, 2006

h1

Le cabinet des curiosités de la nature

11 avril 2011

Et dire que c’est un adulte ! Cet amphibien (cf. photo de l’Axolotl) fait preuve de néoténie. C’est une particularité qui lui permet de figurer en bonne place dans ce nouveau « Cabinet des curiosités ».

Clin d’œil à ses prédécesseurs, l’ouvrage répertorie des sujets étonnants dans les domaines de la zoologie, la botanique, la géologie et la météorologie. Mais dans cet album, point de fossiles ou de spécimens naturalisés comme autrefois, ce cabinet insolite est tout photographique (agence Biosphoto). Des vues aériennes et satellite ou, au contraire, des images grossies 500 fois permettent de découvrir de l’insolite même sur les objets naturels qui nous entourent.

Le cabinet des curiosités de la nature  
Yann Rigaud, Biosphoto, Yves Calarnou
Belin, Les Savoirs junior, 48 pages, mars 2011

h1

Les explorateurs du XVIIIe siècle

6 avril 2011

L’auteur relate dix voyages d’explorateurs qui nous entraînent aux quatre coins du globe à la découverte de l’Amazone, de la Sibérie, du fleuve Niger ou des îles du Pacifique. Les expéditions du XVIe et XVIIe siècle étaient principalement constituées de marchands et de missionnaires, tandis que les explorations du XVIIIe embarquent des savants pour étudier la faune, la flore et les populations lointaines.

Si certains récits (ceux tirés de compte-rendu de naturalistes ou d’astronomes) mêlent aventure et témoignage scientifique, c’est surtout le côté périlleux des expéditions (vie à bord des navires, conditions météo, difficultés à s’orienter) et les relations (amicales ou belliqueuses) avec les indigènes qui sont développés.

Et parmi les plus connus des explorateurs, si Bougainvilliers s’en sort bien, ce ne sera pas le cas de Cook ou de La Pérouse. Car ces voyages ne sont pas de tout repos. On doit batailler contre la promiscuité, le scorbut, les tempêtes, la désorientation, le mal de mer et parfois même contre les indigènes.
Mais il y a aussi de bons côtés avec la découverte de nouvelles terres, la flore et la faune incroyables, le gigantisme des paysages, l’accueil bienveillant des « bons sauvages » et le contentement de faire progresser les connaissances scientifiques ou d’établir la carte du globe.

Tous ces récits sont écrits de façon très vivante et les illustrations reflètent tout à fait l’esprit de ces carnets de voyage. Chaque texte est suivi d’une double page encyclopédique illustrée de documents anciens (dessins et croquis des naturalistes et des peintres ayant accompagnés l’expédition) qui présente les progrès scientifiques du XVIIIe siècle.

Les explorateurs du XVIIIe siècle
Dominique Lanni
Illustré par Christian Heinrich
Gallimard jeunesse, Sur les traces des …, 128 pages, juin 2007

h1

C’est quoi la nature ?

3 novembre 2010

Des mosaïques romaines à la peinture romantique, de l’impressionnisme au land art, les représentations de la nature dans l’art sont nombreuses. Poètes et artistes illustrent sa force et sa beauté mais aussi sa fragilité.

Grâce au choix judicieux des œuvres d’art, on comprend combien notre regard sur la nature s’est modifié au cours des siècles. Objet de culte ou de contemplation, objet d’études scientifiques, aujourd’hui en danger, des artistes contemporains proposent un nouveau rapport à la nature.

Dans cet album, c’est bien d’une prise de conscience des relations entre l’homme et la nature dont il est question.

C’est quoi la nature ? 
Héliane Bernard et Alexandre Faure
Milan Jeunesse, Phil’art, 48 pages, 2010.

h1

L’œil de l’astronome

22 mai 2010

L’œil de l’astronome, c’est bien sûr Galilée et sa lunette astronomique à l’origine de découvertes qui bouleverseront la compréhension du monde.

L’œil de l’astronome, c’est aussi l’histoire de tous les moyens imaginés par les astronomes pour observer le ciel et les étoiles. C’est d’abord sans instruments optiques, mais à l’aide de calcul que l’on établit la science des étoiles. Puis viennent les instruments de visée, la lunette astronomique et divers télescopes terrestres et spatiaux. Tous les instruments d’observation du ciel sont décrits avec leurs avantages mais aussi leurs limites. De nombreuses illustrations mettent en scène ces instruments ce qui donne une bonne idée de leur taille et de leur fonctionnement.

L’œil de l’astronome, c’est enfin le portrait de tous les savants, astronomes et mathématiciens qui, de l’Antiquité à nos jours, décrivent le mouvement des astres.

L’œil de l’astronome
Olivier Sauzereau, Illustrations couleur Yves Besnier
Belin, Collection Bibliothèque Documentaire, 64 p., 2009.