Posts Tagged ‘Biologie’

h1

Le Labo

6 octobre 2010

Que se passe-t-il dans les laboratoires des chercheurs ? Pour le savoir, Jean-Yves Duhoo a demandé aux scientifiques d’ouvrir leur porte. Sous forme de reportages BD, l’auteur met en scène de façon humoristique 10 visites dans des organismes de recherche. On découvre ainsi la Station de Biologie marine à Brest, l’Institut de Biologie physico-chimique à Paris, le Laboratoire de Paléobotanique, le Synchrotron, le Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France ou encore l’Observatoire astronomique du Pic du Midi.

Dans chaque laboratoire, des chercheurs expliquent ce qu’ils font, de quelles manières et avec quels instruments. On découvre ainsi l’action du soleil sur la planète, le fonctionnement de la mémoire, l’étude de la matière, l’observation des fossiles…

En fin  d’ouvrage, un dossier « Pour en savoir plus » complète les reportages avec  un lexique des termes techniques, des informations sur les 10 laboratoires et des explications sur les études à suivre pour devenir chercheur.

Le Labo (tome 1)
Jean-Yves Duhoo (dessins et scénario)
Editions Dupuis et Universcience, 2010

h1

Théodore Monod, un savant sous les étoiles

15 septembre 2010

Difficile de résumer en quelques pages la vie de Théodore Monod, savant naturaliste mais aussi humaniste, penseur et théologien, et surtout amoureux du désert qu’il a arpenté sans relâche pendant plus de 70 ans.

En voulant résumer toute la vie du savant, de son enfance et sa dernière expédition, cette courte biographie propose un récit plutôt austère.

Théodore Monod, un savant sous les étoiles
Bruno Doucey (texte) et Zaü (illustration)
À dos d’âne, Des graines et des guides, 48 pages, 2010

h1

Pasteur – voir l’invisible

5 juillet 2010

Pasteur, à l’occasion de ses 70 ans, se remémore sa vie.
De son enfance à Arbois, Louis est propulsé à l’École normale de Paris. À l’époque de la révolution, il étudie la chimie, passe son agrégation et devient professeur d’université (à Strasbourg puis à Lille). Il se marie et revient à Paris en tant qu’administrateur de l’École normale.
Il poursuit ses expériences et après avoir résolu les problèmes de fermentation, émet l’hypothèse que les micro-organismes responsables de la fermentation sont dus à des germes. Au bout de six années, il présente sa découverte à la Sorbonne : les animalcules ne sont pas dus à la génération spontanée.
Pasteur devient célèbre et est sollicité de toutes parts. Il constitue une équipe de chercheurs pour travailler sur l’idée de Koch, médecin allemand, à la mise en évidence des microbes. Il met au point le principe de la vaccination sur les animaux. Grâce à ces nombreuses expérimentations, le Dr Granger vaccinera Joseph Meister, un jeune alsacien, mordu par un chien enragé.
En 1888, l’Institut Pasteur est créé pour fabriquer des vaccins et vacciner.

Le récit mentionne la controverse avec Pouchet et évoque quelques autres savants ayant pensé avant Pasteur à ses découvertes : Robert Koch (bactériologie) ou Edward Jenner (vaccination). L’auteure parle de « Pasteur et son équipe » et mentionne ses collaborateurs : Chamberland, Toussaint, Roux.
Mais au final, les découvertes des microbes, de la fermention, de la vaccination… feront de Pasteur seul un héros national.

Pasteur – voir l’invisible
Elisabeth Laureau-Daull et Aude Samama
Seuil jeunesse, Coup de génie, 2007

h1

Comment l’homme a compris d’où viennent les bébés

1 avril 2010

« Tout commence quand il y a bien longtemps, on réalise que les femmes ne font pas des enfants toutes seules… »

Fin XIXe siècle le mystère de la fécondation est enfin élucidé. Avant d’en arriver là, le chemin est parsemé de croyances, de préjugés, d’invraisemblances ; mais  d’hypothèses en  expérimentations de grands savants vont découvrir les phénomènes de la reproduction.

Voir le descriptif narratif des documentaires de la collection « La connaissance est une aventure ».

Comment l’homme a compris d’où viennent les bébés
Juliette Nouel-Rénier, illustré par Anne Simon.
Gallimard jeunesse, Coll. La connaissance est une aventure, 64 pages , 2007.