Posts Tagged ‘Astronomie’

h1

Seuls dans l’immensité du cosmos ?

20 septembre 2011

Malgré les milliards de milliards d’étoiles de l’Univers, il faut bien en convenir, pour l’instant les extraterrestres viennent surtout d’Hollywood ! Et ce n’est pas faute d’avoir cherché dans tout le ciel la preuve que la vie existe ailleurs que sur la Terre.

En douze chapitres, cet album relate l’histoire de la recherche d’autres vies depuis l’Antiquité jusqu’à aujourd’hui. Car l’immensité du Cosmos et les conditions d’apparition de la vie sur Terre laissent à penser aux astronomes que la vie a pu s’installer sur d’autres planètes.
Après avoir expliqué comment la vie s’est développée, les auteurs abordent la possibilité de vie sur Mars, les ovnis, les extraterrestres imaginés, et pour finir les planètes extrasolaires.

Tout est passé en revue au fil de doubles pages : à gauche, un texte informatif, illustrée de photos légendées et d’un dessin humoristique ; à droite, une photo pleine page. En fin d’ouvrage, un lexique définit les termes les plus difficiles.
Ah, au moins on n’est pas seul quand on lit Les Savoirs juniors.

Seuls dans l’immensité du cosmos ?
Alain Doressoundiram, Régis Le Cocguen,  ®obin
Belin, Les Savoirs junior, 40 pages, mars 2011

h1

Galilée et les poissons rouges

10 juin 2011

La vie du savant est racontée de façon très vivante sous la forme d’un dialogue entre Galilée et sa fille Virginia. Cette forme dialoguée permet à l’auteur d’expliquer avec légèreté des concepts tels que la chute des corps, le mouvement des planètes et même la relativité.
Le récit démarre avec l’enfance de Galilée et la naissance de sa vocation, se poursuit avec les différentes découvertes du savant, aborde aussi le rôle des Médicis, de la guerre de trente ans et bien sûr du Vatican jusqu’à sa condamnation par l’Inquisition.


Plus surprenant, l’auteur égrène tout au long du récit des références à la vie d’aujourd’hui ce qui créer une distanciation et justifie peut-être qu’il ne peut pas toujours se référer à des textes originaux et qu’il doit imaginer les dialogues.
Combinaison de tout cela, un texte plaisant, bien documenté et très facile à lire.

 Galilée et les poissons rouges
Jean-Jacques Greif
Le Pommier, Romans & plus, 180 pages, mars 2010

h1

Voyage en Laponie de Monsieur de Maupertuis

8 mai 2011

La Terre est-elle allongée aux deux pôles comme une courge ou aplatie comme une mandarine ? Pour trancher la question, Louis XV envoie deux expéditions mesurer la longueur d’un arc de méridien : l’une en Équateur, l’autre au pôle Nord. C’est Monsieur de Maupertuis, brillant géomètre, meneur d’hommes et grand séducteur, qui est chargé de diriger l’expédition au nord de la Suède, en Laponie.

L’auteur, à partir du carnet de bord de l’abbé Outhier, membre de l’expédition, relate l’aventure de façon précise. La mission scientifique est très détaillée tout particulièrement la mesure d’un arc de méridien par triangulation. La rencontre avec les Lapons, les conditions de vie extrêmes et la personnalité enjouée de Maupertuis conduisent à un récit amusant et très mouvementé.

Viande de renne, poisson sec et eau-de-vie sont au menu pour ces savants au visage enduit de goudron puant (pour se protéger des moustiques), en tenue lapone, càd couvert de la tête aux pieds de peaux de renne malodorantes. L’aventure est périlleuse, mais l’escalade des plus hautes montagnes du nord de la Suède pour réaliser les mesures va permettre à Maupertuis d’établir enfin la forme réelle du globe terrestre.

Voyage en Laponie de Monsieur de Maupertuis
Elisabeth Badinter
Illustration de Jacqueline Duhême
Seuil jeunesse, 72 pages, avril 2003

h1

Le Labo

6 octobre 2010

Que se passe-t-il dans les laboratoires des chercheurs ? Pour le savoir, Jean-Yves Duhoo a demandé aux scientifiques d’ouvrir leur porte. Sous forme de reportages BD, l’auteur met en scène de façon humoristique 10 visites dans des organismes de recherche. On découvre ainsi la Station de Biologie marine à Brest, l’Institut de Biologie physico-chimique à Paris, le Laboratoire de Paléobotanique, le Synchrotron, le Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France ou encore l’Observatoire astronomique du Pic du Midi.

Dans chaque laboratoire, des chercheurs expliquent ce qu’ils font, de quelles manières et avec quels instruments. On découvre ainsi l’action du soleil sur la planète, le fonctionnement de la mémoire, l’étude de la matière, l’observation des fossiles…

En fin  d’ouvrage, un dossier « Pour en savoir plus » complète les reportages avec  un lexique des termes techniques, des informations sur les 10 laboratoires et des explications sur les études à suivre pour devenir chercheur.

Le Labo (tome 1)
Jean-Yves Duhoo (dessins et scénario)
Editions Dupuis et Universcience, 2010

h1

Voyage vers le soleil noir

5 juillet 2010

1er août 2008, une éclipse totale de Soleil est visible depuis Novossibirsk, en Sibérie. L’astrophotographe Olivier Sauzereau se rend sur place pour réaliser un reportage photographique. En hommage à Jules Verne, il décide d’effectuer le voyage -de Nantes jusqu’en Russie- à  la manière de Phileas Fogg : en train. Si le but de cette expédition est l’éclipse totale de Soleil, le voyage est aussi l’occasion d’un pèlerinage à travers l’histoire des sciences. Olivier Sauzereau nous entraîne sur les pas de Janssen (à Meudon), Einstein (à Postdam), Brahé et  Kepler (à Prague), Copernic (à Cracovie). Sous forme d’un carnet de voyage, l’auteur évoque comment ces scientifiques ont profité, chacun à leur époque, des éclipses de Soleil pour confirmer leurs prédictions.

Le récit, illustré de photos témoignage des différentes escales du parcours, est agréable à lire ; de longs encarts apportent des compléments historiques.

Voyage vers le soleil noir
Olivier Sauzereau
Belin, 128 pages, 2009

h1

Galilée

21 juin 2010

Pour Galilée, ce sont les mathématiques qui doivent expliquer comment les choses se passent. Il opte pour le système de Copernic, une organisation du monde que l’Église ne peut accepter. Galilée cherche pourtant à convaincre l’Église, il veut démontrer que le système de Copernic est conforme  aux écrits de la Bible ; et par la même, il interprète les textes sacrés. Il finit par être condamné par les autorités religieuses. Il aura néanmoins toujours à coeur de prouver que Copernic a raison.

L’histoire de Galilée est l’exemple même du scientifique qui s’est élevé contre les croyances de son époque. Le récit met l’accent sur le système de pensée de Galilée, sur sa détermination à faire partager ses découvertes et sa croyance en les progrès de la science.

Galilée
Brigitte Labbé, P.-F. Dupont-Beurier; illustrations de Jean-Pierre Joblin
Milan jeunesse, De vie en vie, 64 pages, 2009

h1

L’œil de l’astronome

22 mai 2010

L’œil de l’astronome, c’est bien sûr Galilée et sa lunette astronomique à l’origine de découvertes qui bouleverseront la compréhension du monde.

L’œil de l’astronome, c’est aussi l’histoire de tous les moyens imaginés par les astronomes pour observer le ciel et les étoiles. C’est d’abord sans instruments optiques, mais à l’aide de calcul que l’on établit la science des étoiles. Puis viennent les instruments de visée, la lunette astronomique et divers télescopes terrestres et spatiaux. Tous les instruments d’observation du ciel sont décrits avec leurs avantages mais aussi leurs limites. De nombreuses illustrations mettent en scène ces instruments ce qui donne une bonne idée de leur taille et de leur fonctionnement.

L’œil de l’astronome, c’est enfin le portrait de tous les savants, astronomes et mathématiciens qui, de l’Antiquité à nos jours, décrivent le mouvement des astres.

L’œil de l’astronome
Olivier Sauzereau, Illustrations couleur Yves Besnier
Belin, Collection Bibliothèque Documentaire, 64 p., 2009.