Archive for the ‘Mathématiques’ Category

h1

Logicomix

20 octobre 2010

Roman graphique imposant (352 pages), Logicomix raconte la vie du mathématicien Bertrand Russell (1872-1970) et de sa quête pour fonder les mathématiques sur la logique.

Sur près d’un siècle, cette recherche sera sujet à de vigoureux combats idéologiques. Les théories élaborées pendant de nombreuses années sont constamment remises en question par d’autres mathématiciens.

Au cours du récit, Russel se confrontera à de nombreux autres logiciens, tous guettés par la folie dans leur volonté de refonder les mathématiques sur une vérité scientifique.

Et Russel de conclure l’histoire de sa vie : « De mes jeunes années à ce jour, du Doute à la Certitude.. et retour ! »

Logicomix
Apostolos Doxiadis, Alecos Papadatos, Christos Papadimitriou
Vuibert, 352 pages, 2010

Publicités
h1

Petits et grands mystères des maths

3 octobre 2010

Le grand-père de Filo prétend faire de son petit-fils à la fois un grand cuisinier et un mathématicien de génie. Alors toutes les occasions sont bonnes pour découvrir les  mystères des maths, de l’invention du boulier aux probabilités.

Chaque leçon improvisée est introduite par le récit humoristique d’un épisode de la vie du garçon. La narratrice, sœur aînée de Filo, jette un regard amusé sur toutes les manies de son petit frère qui sont autant d’occasion de poser des questions. Et si celui-ci rêve quant même plutôt d’être Zorro que Pythagore, il écoute avec délices les explications mathématiques de son papi.

Petits & grands mystères des maths
Anna Cerasoli
Flammarion Jeunesse, 192 pages, 2010

h1

Hypathie

22 juin 2010

On connaît peu de choses d’Hypatie : mathématicienne et philosophe grecque, elle vécue de 370 à 415. Son père Théon d’Alexandrie, dernier directeur du Musée d’Alexandrie, est éditeur et commentateur de textes mathématiques. Il éduque sa fille en l’initiant à la mathématique et à la philosophie.

Hypatie est l’héroïne idéale : elle est païenne à l’époque où l’empire romain impose le christianisme ; elle est la première femme à enseigner les mathématiques ; très belle, elle reste vierge ; sa fin est tragique : elle meurt lapidée.

Son statut d’héroïne est renforcé par le manque d’informations ce qui permet à l’auteur de développer le récit à sa guise. Cependant, le scénario reste crédible : il présente le destin d’une femme de science courageuse qui se retrouve mêlée aux luttes de pouvoir et victime de l’influence de la religion sur la science.

Hypathie
Dessins de Christelle Pécout
Scénario de Greiner
Dupuis, Sorcières 2, 56 pages, 2010

h1

Pascal – d’un infini à l’autre

10 juin 2010

Cet album relève du défi : présenter en quelques pages seulement la vie de Blaise Pascal (1623-1662), mathématicien, physicien et philosophe…
Comme toujours dans cette collection, l’accent est d’abord mis sur l’enfance et l’apprentissage du « génie ». […]
Le jeune Blaise Pascal, entouré de ses deux sœurs, suit l’enseignement de son père. Précoce pour résoudre les problèmes de géométrie, il entre à l’Académie Mersenne où l’on discute sciences et maths.

Ensuite, voulant évoquer tous les aspects de la vie de Pascal, le récit mêle découvertes, pensée scientifique et réflexion religieuse. On suit Pascal dans l’invention de la machine à calculer (la « pascaline »), la démonstration de l’existence du vide, la découverte des nombres infinis, la définition des probabilités. Pascal s’interroge sur l’infiniment grand et l’infiniment petit, sur la place de l’homme et le rapport à Dieu.
Après une expérience mystique, il se consacre à la réflexion philosophique et religieuse. Il s’exprime dans les grands débats de son époque (confrontation avec le Pape, querelle de Port-Royal).

Tout cela paraît bien compliqué pour le jeune lecteur à qui s’adresse l’album. Restent les illustrations qui permettent de rêver…

Voir le descriptif des documentaires de la collection « Coup de génie »

Pascal – d’un infini à l’autre
Ombrosi Orietta, Alibeu Géraldine
Seuil Jeunesse, Coup de génie, 2009

h1

Grand-mère et son nombre

8 mai 2010

Avoir une grand-mère mathématicienne en théorie des nombres et qui aime raconter des histoires peut être passionnant. Pour Lionel, lycéen, passer le week-end chez sa mamie va être l’occasion de découvrir les familles de nombres. Sa grand-mère, pour livrer une version simplifiée de l’histoire des mathématiques, utilise des personnages et des situations purement fictifs. Ses histoires racontent comment l’homme s’est mis à compter, comment sont nés les premiers systèmes de numération et de notation des nombres, et les différentes familles de nombres (entiers naturels, entiers relatifs, décimaux, rationnels, réels, complexes…).

Si  le récit paraît quelque peu didactique, la forme BD permet de découvrir l’origine et l’histoire des nombres de façon ludique.

 

Grand-mère et son nombre
Stéphane Favre-Bulle
Ellipses, Coll. Maths en bulles, 96 pages, 2008