h1

La vie des très bêtes

6 janvier 2011

La vie des très bêtes, c’est d’abord de l’humour mais aussi de vraies informations pour connaître le mode de vie des animaux et même leurs pensées les plus intimes…

Parmi les 25 fiches pour s’instruire, on trouve même un peu d’histoire des connaissances : l’ornithorynque, découvert par le capitaine Hunter et qu’on ne sait pas où classer (rejeté par tous. Alors on le mis avec madame Hunter…), le hérisson et son statut dans l’Ancienne Égypte ou les expériences sur le chimpanzé pour lui apprendre le langage des signes.

Marion Montaigne est aussi l’auteure du blog scientifique Tu mourras moins bête. Elle répond, en une trentaine de vignettes hilarantes, à des questions de science : « Est-ce possible de se greffer des visages comme dans le film Volte face ? » « Quand est-ce qu’on pourra enfin se battre avec des lasers ? » « Je me demandais, comme ça, par hasard… comment ça marche une centrale nucléaire ? ».

La vie des très bêtes
Marion Montaigne
Bayard, BD
T. 1, 96 pages, 2008
T. 2, 64 pages, 2010

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :