h1

Gregor Mendel, le jardinier de l’hérédité

24 mars 2010

De Gregor Mendel, on a souvent l’image d’un moine obscur et laborieux qui consacra 10 ans à cultiver des petits pois et observer leurs descendances.

C’est tout le contraire que dévoile cette biographie : Mendel se révèle un jeune homme avide de savoir, passionné par l’hybridation des végétaux. Issu d’une famille modeste, il ne rêve que d’étudier, encore et encore. À l’époque où les meilleurs moyens d’éducation se trouvent au sein de l’Église, Mendel entre au monastère des Augustins de Brünn. Cela lui permet ensuite d’étudier à l’université de Vienne où il acquiert une solide formation scientifique. De retour au monastère, il expérimente l’hybridation des petits pois afin de trouver les lois régissant la transmission des caractères de génération en génération. Il présente ses résultats, 10 ans plus tard, devant une communauté scientifique septique.

Le récit révèle un personnage chaleureux ; les dialogues avec ses amis décrivent les enjeux scientifiques,   les méthodes de recherche, l’opposition entre théories scientifiques.
Les obstacles que rencontre Mendel font du récit une aventure à rebondissement, jusqu’au dernier chapitre avec l’explication sur sa reconnaissance tardive.

Gregor Mendel, le jardinier de l’hérédité
Catherine Bousquet
L’école des loisirs, coll. Belles vies
120 pages, 2006

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :