h1

Angelo et le messager des étoiles

13 mars 2010

Cet album met en scène les dernières années de la vie de Galilée.
Par le biais d’Angelo, un jeune berger, devenu l’élève de Galilée, on entre dans l’univers du savant. C’ est un homme déjà âgé qui réside à Arceti, près de Florence.
Privilégiant dialogues et interrogations, le récit dévoile les découvertes de Galilée et ses méthodes ; Galilée présente à Angelo la théorie de Ptolémée (système géocentrique) puis celle de Copernic (héliocentrique – la Terre tourne autour du Soleil) qu’il défend. A l’aide de sa lunette astronomique, Galilée interroge Angelo : « Observe, que vois-tu ? » Pour Galilée, la connaissance de l’Univers est liée à l’observation expérimentale avec vérification mathématique.
Convoqué à Rome par le tribunal de l’Inquisition, Galilée doit abjurer la théorie de Copernic. De retour à Arceti, il rédige secrètement le « Discours sur les deux sciences nouvelles ». Le manuscrit traversera l’Europe, grâce à Angelo, pour être publié en Hollande par Louis Elzévir.

Le récit  prend la forme d’un découpage séquentiel dans l’esprit des BD contemporaines. L’illustrateur, par des photos travaillées en niveaux de tons bruns, nous plonge dans une ambiance mélancolique et un peu inquiétante.
En fin d’ouvrage, une annexe documentaire résume le rôle de Galilée dans l’avancée des théories scientifiques.

Angelo et le messager des étoiles
Texte de Béatrice Deru-Renard
Illustrations de H.U. Osterwalder
L’école des loisirs, Archimède, 2007
9 à 12 ans

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :